Que faire avec les parures de pommes de terre après les avoir coupé en frites? - LE BLOG DES FRITES

Que faire avec les parures de pommes de terre après les avoir coupé en frites?

Ne jetez pas les petits morceaux de pommes de terre qui vous restent après avoir passé vos patates au coupe-frites. Voici nos astuces anti-gaspi.

Que sont les résidus de pommes de terre?

Lorsqu’on veut réaliser des frites maison, le must est d’utiliser un coupe-frite pour obtenir des bâtonnets de section carrée, régulières qui font quand même plus joli et qui cuiront tous de la même façon.

Cependant on a à faire à un problème de quadrature du cercle: les pommes de terre sont rondes et les lames du coupe-frites sont carrées. Du coup, c’est inévitable, il y a de la perte.

Ces petits morceaux qui restent, on appelle ça des parures dans le jargon de la cuisine.

Ces morceaux sont de taille inférieure aux frites coupées. Il est recommandé de les écarter et de ne pas les cuire avec les frites normales, et ce pour plusieurs raisons:

  • Étant plus petits, ils cuiront plus vite. Ces morceaux seront brûlés quand les frites elles, seront cuites à point.
  • Ces petits bouts risquent de tomber hors du panier et s’accumuler au fond de la cuve d’huile. Si on ne les ramasse pas, ils vont finir par se désagréger et brûler, ce qui va accélérer la détérioration de l’huile. Pour bien faire, il faudrait filtrer l’huile après chaque utilisation, ce que personne n’a jamais envie de faire. Autant écarter les petits bouts avant de cuire les frites.
  • En plus, ils risquent de s’accumuler au fond de la friteuse et de l’encrasser en formant une croûte. Qui aime nettoyer une friteuse encrassée?
  • Enfin, même si certains aiment les petits croustillants que deviennent ces parures de frites cuites avec le reste, ce sont les éléments les moins diététiques du lot : desséchés, ils sont gorgés d’huile et riches en acrylamide, élément potentiellement cancérigène dont on se passerait bien.

Voila les principales raisons d’écarter les petits bouts de frites hors calibre lors de la préparation de frites maison. Mais faut-il pour autant les jeter?

Non, dut tout. Ce sont des morceau de pommes de terre parfaitement comestibles qui peuvent s’avérer utiles par ailleurs dans votre cuisine.

Un.e bon.ne cuisinier.e ne jette jamais de la nourriture qui peut être réutilisée. Voici quelques idées:

7 façons d’utiliser les parures de pommes de terre issues de la coupe des frites :

1. En purée

les pommes de terres que vous utilisez pour les frites conviennent très bien pour faire de la purée. Gardez les parures au frais (max 3 jours) ou au congélateur (2 mois) pour les intégrer plus tard aux patates que vous cuirez pour en faire de la purée.

2. En base pour un potage ou une soupe.

La plupart des recettes de potages mentionnent d’utiliser de la pomme de terre parmi les légumes de base. Un poids équivalent en parures de frites conviendra parfaitement. En attendant que vous en ayez assez pour un potage, conservez vos parures dans une boîte au congélateur.

3. En mini frites

Si vous en avez assez, cuisez une fournée spéciale pour les petites frites hors calibre. Elles cuiront plus vite que les frites normales, raison pour laquelle si on veut tout de même les cuire, il faut le faire à part. Veillez à ce qu’elles ne passent pas à travers le panier pour s’agglutiner au fond de la friteuse (avec ou sans huile, les résidus peuvent être redoutables pour votre friteuse). Vous pouvez les passer au four (180° pendant le temps nécessaire) pour un résultat similaire et moins gras.

4. En garniture d’assiette

Faites frire ou dessécher vos parures de pomme de terre au four afin de les rendre dorées et croustillantes. Il faudra couper les plus grosses pour homogénéiser les tailles. L’ensemble cuit formera une magnifique matière pour composer des garnitures sur les assiettes dont on cherche à soigner la présentation. Par exemple pour remplacer les croûtons sur un potage, ou comme garniture sur une purée moulée en cercle, sur une salade froide, … Je vous laisse décider quel autre plat cela pourrait décorer.

5. Comme épaississant dans une préparation chaude

Dans une sauce ou un ragoût, si vous tombez à court de roux ou de fécule, ces restes de pommes de terre farineuse peuvent très bien servir de substitut. Veillez à les cuire en purée auparavant, ce qui peut se faire au micro-onde dans un bol avec un fonds d’eau, à écraser avec une fourchette.

6. Comme aliment pour animaux

On donne rarement de pommes de terre fraîches entières aux animaux domestiques. Par contre, les parures (et pelures) sont comestibles pour la plupart de nos amis les bêtes. Riche en amidon et en minéraux, si ils aiment, pourquoi leur en priver. Les poules et les lapins en raffolent. Les chiens aussi à ce qu’il paraît, mais comme je n’en ai pas, je n’ai pas pu vérifier cette info. Si vous en avez, laissez-nous un commentaire pour nous dire si c’est vrai.

7. Comme engrais vivant

Râpées, les parures de pommes de terre peuvent être mélangées au terreau, surtout celui que vous destinez à remplir les sacs de culture de pommes de terre. Sinon vous pouvez les mettre au compost aves les épluchures. Un compost vivant est composé uniquement de résidus de végétaux vivants (pas de feuilles ou branches mortes). Il a comme vertus de dynamiser les cultures en phase de croissance.

Notez que si après avoir fini de couper vos frites, le volume de parures de pommes de terre vous semble trop faible pour l’une ou l’autre de ces applications, sachez que vous pouvez les conserver 3 jours au frigo dans un récipient hermétique ou une dizaine de semaines au congélateur. L’astuce est de garder une boîte en plastique au congélateur dans laquelle on rajoute les quelques parures au fur et à mesure qu’on les produits et de les sortir une fois qu’on en a une quantité suffisante pour une des applications mentionnées ci-dessus.

Attention, dans cet article nous parlons uniquement des petits bouts de pommes de terre hors calibre qui sont issus de la découpe des pommes de terre épluchées qui sont ensuite passées dans un coupe-frites. Nous ne parlons pas des épluchures ou pelures de pommes de terre car en principe, elles ne sont pas comestibles pour l’homme pour une simple et bonne raison :

Peut-on manger la peau des Pommes de Terre ?

Nous ne recommandons pas d’utiliser les pelures de pommes de terre pour la consommation humaine car la peau des patates contient de la solanine qui peut provoquer des intoxications alimentaires, même à faible dose. La pomme de terre en contient dans les tiges, les feuilles, les jets et la peau (épiderme, c’est pour cela qu’on les épluche quasiment tout le temps). C’est pour cette raison qu’on a longtemps considéré cette plante comme toxique jusqu’au moment où Parmentier est venu dire aux Français que le tubercule sans sa peau était saine à consommer.

Si vous avez d’autres applications à suggérer pour l’utilisation des parures de pommes de terres, crues ou cuites, n’hésitez pas à nous les partager en commentaires.

Partagez !
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.